Conseil #20 : Utiliser le « réactif » sur Twitter

Conseil #20 : Utiliser le « réactif » sur Twitter

Par Erwan Sojae, content manager chez We Are Social.

Si Twitter est aujourd’hui la plateforme conversationnelle par excellence, certaines marques demeurent frileuses à l’idée d’y prendre la parole.

En effet, il n’est pas évident pour un annonceur d’arriver sur ce terrain, où une culture très spécifique s’est installée, et où chaque message peut devenir viral, dans le bon sens comme dans le mauvais.

Les communautés qui font le succès de Twitter sont très engagées et il est important de les comprendre pour s’adresser à elles de manière cohérente.

Une marque réactive, c’est une marque qui gagne en notoriété et en affinité

Différents moyens permettent d’atteindre cet objectif sur la plateforme, et le Réactif en est un.

Il consiste principalement à rebondir sur les conversations des utilisateurs à propos d’une marque ou de son secteur, mais aussi plus globalement, sur les sujets et tendances qui apparaissent sur Twitter quotidiennement.

Certaines marques le font très bien, en voici quelques exemples :

Voici le tweet publié par Netflix France lorsqu’un avion de chasse a franchi le mur du son au-dessus de Paris, provoquant une forte détonation :

Le « réactif » dans la pratique

Voyons donc quelques pratiques à suivre pour faire du bon « réactif » :

Les bonnes pratiques

  • Comprendre les codes et la culture de la plateforme pour que le message fasse écho chez les communautés qui le reçoivent.
  • S’assurer que les comptes auxquels on répond ne soient pas malveillants.
  • Etre attentif aux tendances qui apparaissent tous les jours sur Twitter, et se les approprier quand c’est pertinent pour la marque.

Les pratiques à éviter

  • Faire preuve d’opportunisme et perdre en pertinence dans les messages délivrés.
  • S’engager sur un sujet qu’on risque de ne pas maitriser.
  • Réagir à trop de tweets et risquer de passer pour un compte spam.

Un réactif réussi peut être aussi impactant qu’un 4×3

Dernièrement, on a vu Renault s’offrir pas moins de 438 millions d’impressions potentielles (qui équivalent à plus de 800k€ d’investissement media), en répondant à un tweet du rappeur JUL, qui invitait sa communauté à réaliser la cover de son prochain album.

La proposition de Renault, qui rappelait l’affect de l’artiste pour la fameuse Twingo 1, a été reprise sur de nombreux médias rap et généralistes.

En somme, il est essentiel pour toute marque de comprendre l’environnement dans lequel elle souhaite évoluer, et davantage lorsqu’il s’agit de social media et de Twitter. Le réactif, quand il est maitrisé, permet ainsi d’inscrire la marque dans le paysage culturel de la plateforme.

👉 Retrouvez cette tribune dans le livre blanc « 25 conseils d’experts pour booster votre présence digitale »Téléchargement gratuit

A propos de l’auteur

Erwan Sojae est Content Manager / Social Amplification chez We Are Social. We Are Social est une agence créative internationale, née de l’ère du web social. Le réseau compte 850 collaborateurs, répartis au sein de 15 bureaux sur 5 continents.

En France, l’agence collabore avec des marques telles que Google, YouTube, Netflix, Renault, BNP Paribas, RATP, Orange, Ubisoft, ou encore LOUIS XIII.

Erwan est également co-fondateur du compte Twitter @ChelseaFrance, communauté rassemblant près de 50k fans francophones du FC Chelsea. www.ChelseaFrance.fr

Réseaux sociaux

Suivez Erwan sur les réseaux sociaux :

conseil expert erwan soaje twitter


Related Episodes