Clubhouse est-il l’avenir des réseaux sociaux ?

Clubhouse est-il l’avenir des réseaux sociaux ?

C’est le dernier arrivé dans la grande famille « Social Media ». Le réseau social Club House propose un concept nouveau, qui pourrait bien trouver un fort écho auprès d’un large public. De là à détrôner les incontournables Facebook, Instagram ou TikTok ? Analyse.

Né en 2020 au coeur de la Silicon Valley, Club House est un réseau social qui n’est pas axé sur l’image ou la vidéo comme les deux réseaux les plus en vogue, Instagram et TikTok. Club House a fait le pari de séduire les utilisateurs uniquement autour d’un seul canal, la voix.

La startup californienne a fait un choix stratégique intelligent, en se positionnant comme le chaînon manquant entre les deux médias en ligne les plus consommés par les Internautes : les réseaux sociaux et les podcasts.

Au sommaire de ce podcast :

La version texte de ce podcast est accessible en bas de cette page ⬇️

L’empreinte digitale · 38. Club House, le réseau social qui pourrait bien devenir N°1 en 2021

Des discussions variées, modérées et éphémères

Contrairement à Instagram, Twitter ou Facebook, l’appli s’organise en salles de discussions, publiques où privées, où les membres peuvent assister à des conférences ou débattre autour de différentes thématiques (sport, actualités, économie, politique, musique…).  

Chacun de ces groupes est limité à 5.000 personnes. Afin d’éviter les brouhahas et encadrer les discussions, un modérateur anime les conversations. C’est lui qui autorise les personnes à s’exprimer ou non.  

Une fois que toutes les personnes ont quitté les discussions, le groupe disparait. Il est donc impossible d’écouter les échanges d’un groupe a posteriori, comme le permet nativement le format podcast.

Ce mode de fonctionnement est relativement similaire à une conférence sur Zoom ou Teams. Un groupe est créé, d’autres se joignent à la conversation. Une fois le meeting terminé, la salle est fermée.

Il existe toutefois plusieurs différences avec ces outils :

  • ClubHouse ne propose pas de fonctions vidéo ou texte, comme un tchat par exemple,
  • Il n’est pas possible d’enregistrer les échanges,
  • Le principe de fonctionnement se base sur les interactions communautaires, ce qui en fait pleinement un réseau social et le démarque d’un simple outil de conférence en ligne.
clubhouse reseau social voix iphone
Capture d’écran du réseau social Clubhouse sur un iPhone.

Des utilisateurs-VRP prestigieux, comme Mark Zuckerberg et Elon Musk

Pour le moment, l’appli est téléchargeable seulement pour les utilisateurs d’iPhone et l’inscription est disponible uniquement sur invitations. Les équipes de la startup veulent en effet se donner le temps d’assurer la stabilité de la plateforme avant sa montée en puissance. Et celle-ci devrait être rapide et exponentielle.

Pour aller plus loin : 20 statistiques sur Clubhouse qui donnent le vertige

Inaugurée au début de la pandémie en avril 2020, ClubHouse a atteint en quelques semaines la valorisation de 100 millions de dollars alors qu’elle ne comptait encore que 5.000 utilisateurs. Au début de l’année 2021, l’appli réunissait 2 millions d’utilisateurs-testeurs et voyait sa valorisation grimper à 1 milliard de dollars. En avril 2021, une nouvelle levée de fond propulsait sa valorisation à 4 milliards de dollars.

Ce succès fulgurant n’était pourtant pas inné. Lancer un réseau social est aujourd’hui un pari difficile, tant les barrières à l’entrée sont élevées. Mais la start-up basée à San Francisco a pu compter sur le puissant écosystème de la Silicon Valley.

Pour aller plus loin : Donald Trump peut-il lancer son propre réseau social ?

Récemment, des personnalités comme Mark Zuckerberg ou Elon Musk ont participé à des conférences-débats sur la plateforme. Un coup de projecteur bienvenu, qui lui a offert à la fois visibilité, crédibilité et notoriété.

La présence du fondateur de Tesla, devenu l’an dernier l’homme le plus riche du monde, a été interprétée par beaucoup comme un signal fort qui positionnait Clubhouse comme « the next place to be».

L’audio, la nouvelle tendance des plateformes sociales

Le choix de Club House de concentrer les interactions uniquement autour de la voix pourrait préfigurer une troisième tendance de fond pour les réseaux sociaux. Elle inaugurerait ainsi les prémices d’un tournant, à l’aube d’une nouvelle décennie :

  • Les années 2000 furent marquées par l’écrit, avec notamment l’émergence de Facebook et Twitter,
  • Les années 2010 auront été celles de l’image et de la vidéo, avec Instagram et Tiktok,
  • La décennie 2020 pourrait être celle de l’audio, avec le boom des assistants vocaux, des podcasts et maintenant de certains social média et applications mobiles. 

D’autres plateformes centrées autour de la voix ont également fait leur apparition comme Chalk, Rodeo, Spoon ou encore Capucino, qui permet de partager des audios avec ses proches.

Les réseaux sociaux plus anciens semblent miser également sur ce format. Twitter a ainsi lancé en 2020 les tweets vocaux ainsi qu’un nouveau format de chat audio nommé « Spaces ».

L’argument du réseau social créé par Jack Dorsey en 2006 est simple et rationnel. Le format audio permettrait de résoudre l’un des problèmes majeurs du format écrit. En effet, un post basé uniquement sur la rédaction ne transmet pas toujours les sentiments et les émotions de son auteur. Un message peut donc être interprété de façon incorrecte par son lecteur. En transmettant les émotions, le format audio éviterait les malentendus et améliorerait la communication entre les individus.

C’est cette même philosophie qui a conduit les fondateurs de Clubhouse à privilégier ce medium :

"Clubhouse is voice-only, and we think voice is a very special medium. With no camera on, you don’t have to worry about eye contact, what you’re wearing, or where you are. (...) The intonation, inflection and emotion conveyed through voice allow you to pick up on nuance and form uniquely human connections with others. You can still challenge each other and have tough conversations—but with voice there is often an ability to build more empathy. This is what drew us to the medium."
Source : ClubHouse
clubhouse réseau social réseaux sociaux
L’appli ClubHouse, un réseau social qui pourrait bien devenir rapidement incontournable.

3 défis à relever par Clubhouse avant de devenir incontournable

Avant de venir s’installer durablement sur le podium des réseaux sociaux les plus emblématiques, Clubhouse devra relever plusieurs défis.

Tout d’abord, éviter que les salles de discussions ne deviennent le repaire de groupes haineux, complotistes ou propagateurs de fake news. Une dérive dans l’usage de la plateforme qui pourrait dissuader un grand nombre d’internautes d’utiliser ce réseau social.

Ensuite, la startup californienne devra élargir son audience au-delà de la sphère des technophiles early adopters et du cercle restreint de la Silicon Valley. Pour atteindre une taille critique nécessaire à un business model rentable et s’internationaliser, le réseau social Clubhouse devra attirer les internautes sur des sujets variés et aux valeurs les plus universelles.

Enfin, la startup devra conserver son originalité et continuer à se démarquer si d’autres réseaux sociaux plus matures comme Twitter ou Facebook déploient massivement les mêmes fonctionnalités.

Le 8 février 2021, Reuters a indiqué que la Chine avait décidé de bloquer son utilisation, craignant que cette plateforme ne soit trop permissive en terme de liberté d’expression. Après Facebook et Twitter, Clubhouse est le troisième réseau social américain à être banni du territoire chinois. Preuve que la startup pourrait bien être entrée dans la cour des grands.

SONDAGE : Vous êtes actif sur Clubhouse? Que pensez-vous de ce réseau social? Partagez votre retour d'expérience ! 👉 Mini-sondage

Bonus – A faire avant qu’il ne soit trop tard !

L’utilisation de l’appli est pour le moment réservée aux utilisateurs ayant reçu une invitation.

Néanmoins, vous pouvez d’ors et déjà réserver votre profil. Les inscriptions se font sur la base « premier arrivé, premier servi ».

Mon conseil : bloquez vite votre nom, avant qu’il ne soit trop tard ! Rappelez-vous comme il est difficile de récupérer une adresse internet en .com lorsqu’elle a déjà été déposée par un tiers.

Pour vous inscrire, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • Téléchargez l’application dans l’Appstore
  • Cliquez sur « Inscription » (vous devez avoir plus de 18 ans). Vous ne pourrez pas utiliser de pseudo. Il faudra indiquer votre prénom et nom, et choisir ensuite votre nom d’utilisateur.

L’appli vous indiquera ensuite que votre nom est réservé, et que vous serez contacté dès que votre profil sera ouvert.

Vous ne pourrez donc pas encore utiliser votre compte, mais au moins vous aurez bloqué votre nom !

ouvrir compte invitation clubhouse club house
Pour aller plus loin : 
Découvrez les étapes pour ouvrir un compte, créer un profil et recevoir une invitation : Comment créer un compte et obtenir une invitation sur Clubhouse

Vous avez la parole à votre tour 😀 🎙️

  • Pensez-vous que ce réseau va percer ? 
  • Allez-vous l’utiliser ?
  • Si vous êtes déjà utilisateurs, quel est votre retour d’expérience ?

Venez en parler sur les réseaux sociaux @lempreintedigitale ou laissez un commentaire en bas de cet article !

Vous avez apprécié ce Podcast ?

N’hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter pour profiter de contenus exclusifs et être informé des prochains épisodes.

Vous pouvez également laisser une note ou un commentaire sur Apple Podcast, et le partager sur les réseaux sociaux 😉


Related Episodes

    • Quan
    • 12/02/2021

    Hier, tout en télétravaillant, je me suis rendu dans le room « Donner un sens à son métier ». La discussion a duré presque toute l’après-midi (alors que je pensais que cela allait durer 1h) ! De l’écoute et du respect entre débatteurs, la trentaine, utilisant les mêmes éléments de langage (renforcés d’anglicisme pour faire « hype »). Je partageais pas mal de points de vue des intervenants. Ma première impression est positive, notamment parce que, dans ce room en tout cas, les gens ne se cachaient pas derrière un profil anonyme. Une appréhension toutefois en guise de bémol: je redoute un entre-soi encore plus prononcé que sur les autres groupes (FB, WhatsApp…) Il s’agit certes de discussions éphémères, mais à mon avis on va vite s’y retrouver entre « ami(e)s » partageant les mêmes centre d´intérêt, avec le biais cognitif de confirmation à la clé. Mais je vous partage là une première impression, et j’espère me tromper. Continuons à découvrir ce Clubhouse !

    Répondre
      • admin3967
      • 13/02/2021

      Merci @Quan pour ton partage d’expérience !
      Effectivement, le fait de ne pas être masqué derrière un pseudo permet sans doute plus d’authenticité et de respect. Comme sur Linkedin. Alors, les échanges sont plus sérieux et les « sorties de route » moins fréquentes.
      Des débuts prometteurs donc. A suivre !
      Fabrice

      Répondre

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clubhouse est-il l’avenir des réseaux sociaux ?