Comment développer son entreprise sur internet (6) : vendre en ligne

Comment développer son entreprise sur internet (6) : vendre en ligne

La crise sanitaire et la période de confinement ont accéléré la transformation digitale des entreprises. Beaucoup d’enseignes ont franchi le pas de vendre leurs produits ou services par internet. Mais par où commencer ? Comment faire pour vendre mes produits ? Et quel site pour vendre en ligne ? Tour d’horizon des différentes possibilités.

La version texte de ce podcast est accessible en bas de cette page ⬇️

Cet article fait partie d'une série de 7 épisodes : "Comment développer son entreprise sur internet". 
L’empreinte digitale · 32. Comment développer son entreprise sur internet (6) : vendre ses produits en ligne

Le commerce en ligne, un nouveau canal de distribution

Selon les derniers chiffres publiés par la FEVAD, le commerce en ligne représente en France :

  • Plus de 100 milliards d’euros,
  • 40 millions de Français cyberacheteurs,
  • Plus de 200 000 sites,
  • Près de 2 milliards de transactions.

Le e-commerce représente à lui seul près de 10% du commerce de détail.

Si vous avez un magasin, une boutique ou un commerce de proximité, la vente sur internet vous permettra d’avoir accès à un nouveau canal de vente.

Un canal qui peut rester ouvert 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, même en période de pandémie. En effet, lorsque les commerces physiques sont fermés, les boutiques en ligne restent ouvertes !

Si vous souhaitez proposer vos produits et services sur internet pour augmenter votre chiffre d’affaires, 4 possibilités s’offrent à vous :

  • Ouvrir votre propre site e-commerce,
  • Ajouter des fonctionnalités e-commerce à votre site existant,
  • Vendre vos produits sur des market places (places de marché),
  • Proposer vos produits sur les réseaux sociaux.

Regardons les particularités, avantages et inconvénients de chacune de ces solutions.

comment vendre en ligne sur internet

Vendre en ligne depuis son propre site e-commerce

La première option est d’ouvrir votre propre site e-commerce. Vous pourrez ainsi proposer vos produits dans un espace qui vous appartient. Vous contrôlez ainsi la présentation de vos articles, leur mise en avant dans un environnement sécurisé et en accord avec votre charte graphique.

Il existe plusieurs plateformes clé-en-main qui vous permettent de lancer rapidement votre boutique en ligne, sans connaissances techniques.

Moyennant un abonnement mensuel, des plateformes comme Wix ou Shopify mettent à votre disposition un site entièrement sécurisé et conçu pour la vente en ligne. Les solutions proposées sont responsive, c’est à dire adaptées aussi bien à l’utilisation sur ordinateur, smartphone ou tablettes.

Vous pouvez également opter pour une alternative franco-française comme Prestashop. Simple d’utilisation, ce CMS vous offrira un service personnalisée et surtout gratuit (Prestashop se rémunère sur les plugins additionnels ou certains éléments graphiques). Prestashop compte aujourd’hui 300.00 boutiques en ligne, dont certaines grandes marques comme K-Way, Danone ou Le Slip Français.

Les avantages

  • Un environnement pensé pour les e-commerçants
  • Vous n’avez pas à gérer les aspects techniques
  • Tout est pris en charge : de la gestion des stocks jusqu’au paiement en ligne
  • Un espace personnalisable à votre charte graphique

Les inconvénients

  • Des limites en termes de personnalisation
  • La dépendance envers un prestataire
  • Des abonnements parfois coûteux

Ajouter des fonctionnalités e-commerce à votre site existant

Si vous avez déjà un site internet, il vous suffit d’ajouter un module de vente en ligne à vos pages existantes pour transformer votre site actuel en espace e-commerce. Si celui-ci est développé sous WordPress, vous pouvez utiliser un plugin comme WooCommerce. La fiabilité de ce module explique son remarquable succès : WooCommerce équipe près d’1 site marchand sur 10 dans le monde.

Après avoir téléchargé WooCommerce, il vous suffit de paramétrer le back-office en quelques clics et vous aurez alors transformé vote site internet en une veritable boutique en ligne !

L’installation n’est pas très complexe, mais n’hésitez pas à faire appel à un prestataire si vous n’avez aucune compétence technique. Ce sera aussi le cas si vous utilisez le plugin e-commerce de Drupal, qui s’avère nettement moins intuitif que son concurrent.

Les avantages

  • Pas besoin d’ouvrir un nouveau site, le module s’ajoute à votre site existant
  • Facilité de prise en main
  • Prise en charge de toutes les étapes de la vente (gestion des stocks, paiements en ligne…)
  • Sa gratuité dans certains cas

Les inconvénients

  • Besoin de passer par un prestataire pour l’installer si vous n’avez aucune connaissance technique
  • Un plugin limité si vous envisagez de lancer un gros site e-commerce de plusieurs milliers d’articles
  • Le coût de certains modules additionnels (vente flash, actions promotionnelles…)
ouvrir un site e-commerce vendre en ligne

Vendre ses produits sur une Market Place

Vous pouvez également proposer vos produits sur des places de marché virtuelles. Parmi les plus connues : Amazon, Fnac, Cdiscount ou Rakuten.

Vendre sur ces sites vous permettra de toucher une large audience de millions de clients potentiels. Une force de frappe difficile à égaler si vous avez votre propre site e-commerce.

Ces sites vous donnent accès à des back-office faciles à prendre en main. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur la vente de vos produits, sans vous occuper de la partie technique. Un gain de productivité qui boostera vos ventes.

Revers de la médaille, vous allez devoir affronter une forte concurrence. En effet, de nombreux vendeurs utilisent également ces canaux afin de proposer leurs produits. Les internautes pouvant facilement comparer les prix sur ces plateformes, vous devrez certainement proposer vos produits avec la marge la plus faible.

Enfin, les commissions peuvent être importantes et vous restez dépendants d’acteurs majeurs du commerce mondiaux, qui modifient bien souvent les règles du jeu en leur faveur.

Les avantages

  • L’accès à un marché de plusieurs millions d’internautes
  • Aucune connaissance technique nécessaire
  • La rapidité de mise en place et la simplicité d’utilisation
  • L’environnement sécurisé

Les inconvénients

  • La concurrence redoutable avec les autres vendeurs
  • L’obligation de proposer des prix bas
  • Les commissions des intermédiaires
  • La dépendance envers ces plateformes

Vendre ses produits sur les réseaux sociaux

Comment faire de la vente sur les réseaux sociaux ? Si vous avez déjà une communauté sur Instagram, Pinterest ou Facebook, vous pouvez activer certaines fonctionnalités de social shopping. Il vous suffit d’activer les options liées aux comptes professionnels et d’associer votre catalogue produits.

Vous pourrez ensuite proposer vos références dans une interface conviviale et optimisée pour la vente en ligne de vos produits sur les réseaux sociaux.

social shopping vendre reseaux sociaux
Si vous souhaitez vendre en ligne sur Instagram, découvrez le guide dédié d'Agorapulse pour vous aider à vendre sur Instagram.    

Attention toutefois, les principaux réseaux sociaux n’offrent pas encore réellement de fonctionnalités de vente en ligne. Pour finaliser leur commande et effectuer leur paiement, les internautes vont être redirigés vers votre site marchand. Vous devez donc disposer d’un espace e-commerce pour permettre ces transactions.

Pour prendre une image, les internautes peuvent venir découvrir vos produits, remplir leur panier. Mais ils doivent ensuite sortir, traverser le trottoir pour venir dans votre boutique pour effectuer le paiement. Rien de très logique…

Il est étonnant que les principaux acteurs des réseaux sociaux n’offrent pas encore ces options, alors que le marché est colossal. Le prélèvement d’un pourcentage sur les ventes serait un fort générateur de chiffres d’affaires pour ces plateformes. Il faut comprendre que les contraintes techniques sont fortes pour offrir une expérience d’achat optimale dans un environnement technique compatible avec les principaux catalogues de produits en ligne, dans un espace sécurisé et avec une interface conviviale pour les vendeurs et les acheteurs.

Le groupe Facebook sera vraisemblablement le premier acteur à offrir la possibilité d’acheter sans sortir de son application. Facebook Checkout a déjà été lancé en phase de test aux Etats-Unis. Un développement à suivre en France en 2021 ?

Les avantages

  • Proposer ses produits aux milliards d’internautes présents sur les réseaux sociaux
  • L’ergonomie des fonctionnalités de social shopping existantes
  • La mise en place d’animations commerciales, comme des soldes ou des coupons de réduction…

Les inconvénients

  • Des fonctionnalités de vente en ligne limitées
  • Pas de paiement possible pour le moment
  • L’obligation d’avoir un site e-commerce en parallèle

Quelles solutions privilégier pour vendre ses produits sur internet ?

Que ce soit via votre propre site de vente en ligne, sur les réseaux sociaux ou dans une market place, vendre sur internet est aujourd’hui accessible à toutes les enseignes.

Vous devrez simplement faire votre choix en fonction de vos objectifs et de vos ressources.

Découvrez également 25 conseils d'experts pour optimiser votre présence en ligne. 

N’oubliez pas que vous pouvez également utiliser ces différentes solutions de façon complémentaire, en vendant à la fois sur ces différents canaux.

Le social shopping (vente sur les réseaux sociaux) est la prochaine vraie opportunité pour toucher un public. Il permettra également de vous soustraire à la gestion d’un site marchand.

A suivre dans les prochains mois !

Retrouvez ces conseils (et d’autres astuces !) dans ce livre blanc ⤵️

Pour aller plus loin

Vous appréciez ce Podcast ?

N’hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter !

Vous pouvez également laisser une note ou un commentaire sur Apple Podcast, et le partager sur les réseaux sociaux !


Related Episodes

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment développer son entreprise sur internet (6) : vendre en ligne