Départ de Thierry Henry des réseaux sociaux : un geste fort contre le racisme et le harcèlement

Départ de Thierry Henry des réseaux sociaux : un geste fort contre le racisme et le harcèlement

L’ex-footballeur Thierry Henry a annoncé son retrait de Facebook, Instagram et Twitter. Quelles sont les raisons de ce départ ? D’autres célébrités vont-elles suivre le même exemple ? Analyse.

Au sommaire de ce podcast :

Lien mentionné dans cet épisode :

La version texte de ce podcast est accessible en bas de cette page ⬇️

Une annonce choc pour sensibiliser sur le racisme et le harcèlement

Un post lapidaire. C’est la façon dont l’ancien joueur d’Arsenal et de Barcelone, Thierry Henry, a annoncé son retrait des réseaux sociaux le 26 mars dernier.

tweet thierry henry départ reseaux sociaux
Capture d’écran du message de Thierry Henry sur Twitter. Source : France Bleue

« Dès demain matin, je me retirerai des réseaux sociaux jusqu’à ce que les dirigeants soient en mesure de réglementer leurs plateformes avec la même vigueur et la même férocité qu’elles le font actuellement lorsque vous enfreignez les droits d’auteur ».

traduction libre

Un message acerbe qui a reçu un écho favorable auprès des internautes, avec près de 100.000 likes et 18.000 retweets.

Ce geste fort n’est pas sans importance. A l’annonce de sa décision, Thierry Henry comptait près de 15 millions de fans sur les réseaux sociaux, dont 2.7 millions sur Instagram et 2.3 millions sur Twitter.

En supprimant ses comptes, le champion du monde 98 se prive d’un canal de communication majeur avec les fans et son public. Alors pourquoi une telle annonce ?

L’ancien international français a souhaité attirer l’attention des plateformes sociales et du public sur les dérives liées aux échanges toxiques en ligne. Par cette annonce, il exprime avec éclat son désaccord envers le laxisme dont serait l’objet selon lui Facebook, Instagram et Twitter sur des thématiques comme le racisme ou le harcèlement moral.

Thierry Henry retrait reseaux sociaux facebook instagram twitter
Capture d’écran du post Instagram de Thierry henry annonçant son départ des réseaux sociaux. Source : RMC Sport

Le volume considérable de racisme, d’intimidation et de torture mentale qui en résulte pour les individus est trop toxique pour être ignoré. Il DOIT y avoir une certaine responsabilité. Il est beaucoup trop facile de créer un compte, de l’utiliser pour intimider et harceler sans conséquence tout en restant anonyme. Jusqu’à ce que cela change, je désactiverai mes comptes sur toutes les plateformes sociales. J’espère que cela arrivera bientôt. » (Traduction libre)

Des responsables clairement identifiés

Le message de Thierry Henry pointe du doigt deux types de responsables :

  • Les plateformes sociales, accusées selon lui d’être plus enclins à protéger les droits d’auteurs que les droits des individus,
  • Certains internautes, qui utilisent le caractère anonyme des réseaux sociaux pour déverser leur haine en toute impunité.

Le recordman de buts en équipe de France utilise ainsi sa notoriété pour appuyer des revendications qui apparaitront certainement comme légitimes à une grande partie du public.

Pour aller plus loin : 5 astuces pour éviter l’addiction numérique

Le soutien appuyé de son ex-club Arsenal

Dès la suppression de ses comptes, l’ancienne gloire d’Arsenal a reçu le soutien du club londonien.

Le club aux 17 millions d’abonnés sur Twitter a repris une capture d’écran du compte de son ex-joueur, accompagnée d’une simple phrase « Cela ne devrait pas être la réponse (au problème)« .

Deux posts ont suivis sur Instagram pour sensibiliser les fans et les responsables publics autour de ces thématiques, accompagnés du hashtag #StopOnlineAbuse.

message arsenal anti racisme
message arsenal contre racisme

Ce soutien appuyé de son ancien club est la suite d’un mouvement plus long de protestations des clubs anglais dans la lutte contre le racisme dans le sport.  

En avril 2019, les joueurs professionnels des championnats d’Angleterre et du Pays de Galles avaient été appelés à boycotter les réseaux sociaux pendant 24 heures afin de lutter contre le racisme qui gagne les stades et les réseaux sociaux au Royaume-Uni.

L’objectif de ces actions réunies sous le hashtag #Enough (#Assez) était d’inciter les principaux réseaux sociaux à prendre les mesures nécessaires pour éradiquer la haine en ligne.

Ces problèmes dans le sport en Angleterre ne sont pas apparus avec les réseaux sociaux. Mais ces espaces libres d’expression ont permis à certains de contourner les règles élémentaires du respect pour montrer aux yeux de tous les traits les plus sombres du coeur humain.

Un geste suivi par d’autres célébrités ?

Thierry Henry n’est pas la première personnalité publique à quitter les réseaux sociaux. On constate même un début d’hémorragie depuis quelques semaines.

Le 4 mars, l’acteur américain Alec Baldwin a annoncé dans une vidéo instagram qu’il fermait son compte Twitter, lassé de l’attitude agressive de certains internautes. Le 24 mars, c’est au tour de la mannequin et influenceuse américaine Chrissy Teigen d’annoncer la suppression de son compte Twitter.

La décision de Thierry Henry est toutefois plus radicale, l’ex-international français supprimant définitivement l’ensemble de ses comptes et sa communauté de 15 millions de followers.

suppression compte twitter chrissy teigen
Capture d’écran du compte Twitter de Chrissy Teigen.

En un mois, ce sont donc 3 personnalités publiques à forte notoriété qui ont claqué la porte de certains réseaux sociaux. Le début d’une longue série ?

Il ne sera pas facile pour tous de suivre le même exemple. On imagine mal certains influenceurs qui ont bâti leur notoriété en ligne scier la branche sur laquelle ils sont assis.

La problématique des sportifs en activité

Difficile également pour d’autres joueurs en activité de suspendre définitivement leurs comptes. En effet, la valeur d’un joueur est basée sur 3 critères principaux :

  • La valeur Sportive (son niveau de jeu),
  • La valeur Temps (le nombre d’années lui restant à jouer)
  • La valeur Marketing (son potentiel en terme de communication)

Lorsque le PSG achète David Beckham en 2013, c’est avant tout dans un objectif Marketing. L’ex-joueur du Real Madrid était en fin de carrière. Ses valeurs « Sportive » et « Temps » étaient au plus bas. En revanche, Beckham avait alors plus d’abonnés sur les réseaux sociaux que l’ensemble des clubs de Ligue 1 réunis.

Faire fouler la pelouse du Parc de Princes au roi David permettait de tourner les projecteurs du monde entier sur le club de la capitale. Ce qui constituait un des objectifs numéro 1 des actionnaires qataris.

La taille de sa communauté et son influence sur les réseaux sociaux peuvent donc avoir un impact significatif sur le contrat d’une joueur et sur sa carrière. Il semble donc difficile de penser que Thierry Henry sera suivi par beaucoup de sportifs en activité.

Idem pour les anciens athlètes en reconversion. Leur influence sur ces réseaux est parfois une source de revenus majeurs alors que leur carrière est terminée.

Mais pour certaines personnalités dont les réseaux sociaux sont moins essentiels, le boycott des plateformes social media sera une décision plus facile à prendre.  

Pour aller plus loin : Comment se calcule la côte d’un joueur de football ? L'exemple de Neymar

La nécessaire adaptation des réseaux sociaux  

Les principales plateformes sociales ne peuvent plus rester sourdes face à ces accusations. Elles doivent réagir sans attendre pour mettre fin à des comportements qui ne sont plus tolérables.

La liberté d’expression ne peut être un bouclier derrière lequel se réfugier à chaque fois. Le racisme et le harcèlement en ligne sont des comportements, il convient de le rappeler, illégaux et condamnables. Ces acteurs ont clairement un rôle à jouer pour les éradiquer.

Ne pas réagir les rendrait coupables, voire complices, de ces agissements. Sans compter le risque de voir fuir célébrités et internautes, lassés de tels agissements.

A l’inverse, prendre les mesures nécessaires leur permettra d’avoir un volume de discussions et d’engagements plus qualitatif et – in fine – plus quantitatif. Ce qui aura un impact fortement positif sur leur rentabilité autant que sur leur image auprès des internautes.

Vous avez apprécié ce Podcast ?

N’hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter pour profiter de contenus exclusifs et être informé des prochains épisodes.

Vous pouvez également laisser une note ou un commentaire sur Apple Podcast, et le partager sur les réseaux sociaux 😉


Related Episodes

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Départ de Thierry Henry des réseaux sociaux : un geste fort contre le racisme et le harcèlement