banner

Comment booster la viralité de vos posts sur Linkedin

Comment booster la viralité de vos posts sur Linkedin

INTERVIEW – Kevin Clément dévoile comment il est passé de 100 vues à 200.00 vues en moyenne sur ses publications Linkedin en 4 mois.

Pour fêter le 100ème épisode de l’empreinte digitale, j’ai lancé un appel pour inviter un de mes auditeurs dans mon podcast. Le but : échanger ensemble autour d’une thématique digitale.

C’est donc Kevin que j’ai eu le plaisir d’interviewer 🙂

Kévin a une histoire un peu atypique avec un réseau social qu’on utilise tous : LinkedIn

En modifiant sa façon de communiquer sur cette plateforme, Kevin est passé en 4 mois d’un profil « lambda » avec 1.000 abonnés à un profil de « rock star » avec 5.000 abonnés.

Il est également passé de 100 vues en moyenne sur ses posts à 200.000 vues pour ses publications les plus performantes.

Dans cette entretien en 2 parties, Kevin explique sa méthode et ses bons conseils pour augmenter à votre tour la visibilité de votre profil.  

Au sommaire de ce podcast

La version texte de ce podcast est accessible en bas de cette page 👇

Si vous appréciez ce Podcast, partagez-le sur les réseaux sociaux !

Présentation de Kevin Clément

Salut Kevin, est-ce que tu peux te présenter à nos auditeurs?

kevin clement

J’ai 44 ans et j’ai 17 ans d’expérience dans le marketing spécialisé en B to B.

Après avoir passé l’essentiel de ma carrière dans une entreprise spécialisée dans les solutions de dématérialisation documentaire, j’ai quitté l’entreprise avec 2 objectifs en tête :

Dans un 1er temps, passer un MBA avec Visiplus pour approfondir mes connaissances en stratégie marketing et communication digitale. Puis approfondir mes connaissances dans les neurosciences appliquées au marketing.

Aujourd’hui, je suis à mi-temps sur mon MBA et, en parallèle, je lance mon activité de conseils auprès des PME-PMI.

La visibilité que j’ai eue avec Linkedin m’a d’ailleurs permis de décrocher un 1er contrat de partenariat. Il s’agit d’une société d’anthropologues qui étudient les réseaux sociaux pour proposer aux entreprises des tribus identifiées et ciblées qui vont au-delà du simple persona, qui est souvent trop limité.

3 étapes pour optimiser sa présence sur Linkedin

On va justement parler de Linkedin.

Tu avais un profil assez classique avec 1.000 abonnés et une centaine de vues par post. Puis, tu as changé ton fusil d’épaule et en 4 mois tu as multiplié ton nombre d’abonnés par 5 et tu as eu jusqu’à 200.000 vues sur certaines publications. Quelle est ta recette magique ?

Je n’ai pas de recette magique, mais je peux partager quelques clés.

Avant, je relayais essentiellement les infos de mon entreprise. Et c’étaient souvent les mêmes personnes qui réagissaient. Du coup, j’étais en quelque sort en circuit fermé.

Ces dernières années, les codes de LinkedIn ont énormément changé et j’ai utilisé une nouvelle approche pour démultiplier la visibilité donc mes publications.

Elle s’articule autour de 3 facteurs.

Pour aller plus loin : Pourquoi développer une stratégie de Personal Branding

1. Développez votre visibilité sur Linkedin en élargissant votre réseau

J’ai commencé par développer mon réseau.

Linkedin est un réseau social au sens noble du terme. Donc il faut vraiment se connecter aux autres personnes sur la plateforme afin de pouvoir en récolter les fruits. Et cela sans avoir peur de demander des entrées en relation, même à des personnes à forte visibilité.

Pour l’anecdote, j’aimais beaucoup ce que faisais Caroline Mignaux. Avec mes petits 1.000 abonnés face à ses 30.000 abonnés, c’était pour moi la « Beyoncé » de LinkedIn, l’intouchable.

Je me suis dit « tiens, vu ces performances sur LinkedIn, je vais essayer de entrer en contact avec elle et lui demander quelques conseils ».

Je lui ai envoyé un message en lui demandant des conseils pour publier. Et elle m’a répondu avec un message vocal pour me dire que c’était top et m’a encouragée à foncer.

Donc, n’hésitez pas à vous connecter aux personnes qui vous paraissent inatteignables. Elles souvent très accessibles et donnent de leur personne pour aider les autres.

J’ai ensuite interagi avec pas mal d’homologues de mon secteur d’activité. J’ai liké et commenté leurs posts. J’ai aussi envoyé des messages, fait des connaissances en visio… Mon but était d’élargir mon réseau.

Consacrer 30 min à 1h par jour pour d’interagir avec d’autres personnes m’a permis de faire voir ma tête. J’ai commencé alors à être vraiment visible sur le réseau.

Pour aller plus loin : Publier un livre pour partager son expertise digitale, les conseils de Mounir Moustahlaf

2. Augmentez la portée de vos publications en travaillant votre notoriété sur Linkedin

Une fois que j’avais travaillé ma visibilité, j’ai ensuite commencé à publier.

Première règle, il faut vous demander « qu’est-ce que j’ai envie de raconter, et à qui ? ».

Pour moi, c’étaient les décideurs de PME-PMI. Mais auparavant, il me fallait une certaine crédibilité.

J’ai donc essayé d’augmenter mon nombre d’abonnés. Parce qu’avec un profil avec 1.000 abonnés et aucune publication, je ne me sentais pas crédible d’aller frapper aux portes des décideurs.

J’ai donc commencé à publier des posts, en leur donnant un maximum de valeur. Comme par exemple, des carrousels avec « le mix marketing des 4P versus celui des 10P » ou des titres provocateurs comme « le persona est-il mort ? ».

J’ai ajouté des touches d’humour avec des personnages de la culture populaire pour rendre mes publications plus virales et faire passer encore mieux les messages.

Cette touche d’originalité m’a permis d’avoir des posts qui ont obtenu 200.000 vues, 1.600 interactions et 700 commentaires avec pas mal de likes et de bravos.

Ce type de publications m’a même apporté jusqu’à 800 abonnés d’un seul coup.

Un super coup d’accélérateur pour ma recherche de notoriété !

Pour aller plus loin : 7 bonnes raisons de publier du contenu sur Linkedin

3. Augmentez votre nombre d’abonnés en automatisant certaines tâches répétitives

Le 3ème facteur qui m’a permis de passer de 1.000 à 5.000 abonnés était d’automatiser différentes tâches répétitives. Mais toutefois sans déshumaniser les échanges.

Pour cela, j’ai utilisé un outil d’automatisation : Waalaxy.

Il permet d’envoyer automatiquement des demandes de mise en relation à des profils sélectionnés. Par exemple, des personnes qui avaient commenté ou liké mes posts, ou qui avaient assisté au même webinaire que moi.

Un outil comme celui-ci a vraiment boosté mon nombre d’abonnés.

Mais il ne faut pas ensuite en rester au simple envoi de messages automatiques.

Pour ne pas déshumaniser la relation, il faut chercher à créer une vraie relation. J’ai fait notamment 6 ou 7 visios avec une société spécialisée dans les profils digitaux qui m’a contacté car ils avaient aimé mes posts. Ce qui a donné naissance au partenariat que j’ai évoqué au début de cette interview.

Ne limitez pas votre engagement et visibilité au volume de vos interactions. On n’est pas là pour être qu’un média. On est là pour vraiment interagir avec les gens.

C’est ce qui permet de tirer le meilleur de Linkedin pour son activité professionnelle.

Pour aller plus loin : 10 outils gratuits pour animer votre site et vos réseaux sociaux

Pourquoi utiliser Linkedin pour une entreprise

C’est quoi justement l’intérêt d’utiliser LinkedIn pour faire décoller un business ? En quoi c’est un levier intéressant à actionner ?

Je pense que tout le monde le sait déjà, mais Linkedin est la plus grande base de données mondiales de contacts professionnels.

En Farnce aussi, plus de la moitié des actifs est présente sur le réseau. Il serait donc difficile aujourd’hui de développer une activité professionnelle si vous n’êtes pas sur LinkedIn.

Par exemple, voici 3 chiffres liés au secteur du B2B :

  • LinkedIn génère jusqu’à 46% du trafic social vers les sites web B to B
  • 85% des décideurs français en B2B le considèrent comme le meilleur réseau pour leur activité pro
  • 46% d’entre eux ont déjà acheté suite à un contenu LinkedIn

C’est quelque part « the place to be ».

D’autant que les prises de contact sont mieux reçus par rapport à des prospections qu’on pourra faire par e-mail ou par téléphone. Mais condition toutefois d’avoir une certaine pertinence, un ciblage assez fin et d’offrir de la valeur.

Il faut en effet donner d’abord avant de recevoir.

C’est un peu le fer de lance sur LinkedIn : je vais d’abord vous montrer et vous donner afin que les gens découvrent votre niveau d’expertise et aient confiance en vous.

Une fois que la confiance s’est instaurée naturellement, vous allez pouvoir proposer vos services.

C’est un bon principe à suivre pour tous ceux qui sont en freelances ou qui exercent une activité en entreprise.

Aujourd’hui, il y a seulement 1% des utilisateurs de Linkedin qui créent du contenu. C’est extrêmement peu.

Donc il y a de la place pour créer, pour porter votre voix et vous démarquer sur cette plateforme.

C’est un véritable eldorado si vous voulez développer une forte présence sur ce réseau, quelle que soit votre taille.

Pour cela, soyez généreux et donnez avant de chercher à recevoir.

Pour aller plus loin : 3 astuces pour améliorer votre personal branding

Faut-il publier sur Linkedin pendant l’été ?

De ton point de vue, est-ce qu’il faut continuer à être actif durant l’été alors que c’est la période des congés estivaux ? On imagine facilement qu’il y a moins d’interactions durant cette période.

Idéalement, il faut essayer de publier régulièrement. Si on est en congés, il faut adapter son rythme de publication : publier moins, mais publier des contenus « out of the box » afin de susciter des réactions et de l’engagement.

Cela permet de rester visible auprès de son public et de continuer à alimenter l’algorithme du réseau.  

Pour aller plus loin : A quelle fréquence publier sur les réseaux sociaux ?

Favoriser la rétention sur les posts

Un autre conseil que je peux donner pour favoriser la viralité des posts, c’est de jouer sur le rétention. C’est-à-dire le temps que les personnes restent sur la publication.

Dans mes carrousels, j’utilise plusieurs images avec du storytelling. Du coup, les lecteurs restent plus longtemps. Ce qui maximise le temps de lecture. Cette approche a un effet « booster » sur l’algorithme.

Je demande également aux internautes de rédiger un commentaire pour avoir la suite du carrousel. Cela créé un effet boule de neige qui permet d’augmenter fortement le taux d’interactions.

Pour aller plus loin : 3 techniques de copywriting pour rédiger vos posts sur les réseaux sociaux

Comment partager un post sur Linkedin : Le Top 8 des conseils de Kévin

Quels autres conseils tu pourrais donner pour augmenter son  compte Linknedin ?  Si tu étais devant 200 décideurs et que tu devais leur donner un top 3 ou top 5 des meilleures astuces, que leur dirais-tu ?

Je vais proposer plutôt un top 8 🙂

  • Nettoyer votre fil d’actualité

Utilisez la barre de recherche pour cibler les contenus qui vous intéressent vraiment. Connectez-vous ensuite aux bonnes personnes et supprimez celles dont le contenus est inintéressant pour vous.

  • Soyez visible

Montrez votre tête ! Commentez, likez, apportez de la valeur sur vos commentaires, faites des visios… Linkedin est un réseau social. Donc soyez social !

  • Vous n’êtes pas le simple porte-parole de votre entreprise

Vous avez votre propre valeur à apporter, que ce soit dans le cadre de votre entreprise ou en dehors de celle-ci. Communiquez plutôt en votre nom propre au lieu d’avoir une ligne éditoriale qui copie-colle celle froidement celle de votre entité.

  • Publiez régulièrement

Faitez-le à votre rythme et avec votre propre style de publication. Mais essayez d’être le régulier possible.

inscription newsletter l'empreinte digitale
  • Donnez de la valeur à votre audience cible

Elle vous le rendra d’une manière ou d’une autre ! Donc, ne craignez pas de donner généreusement. Même des informations que vous voudriez potentiellement monétiser. Ne soyez pas avare. Plus vous donnez de la valeur, plus vous recevrez en retour.  

  • Positionnez-vous sur un secteur ou un domaine défini

Ciblez une expertise précise plutôt que d’avoir une approche trop généraliste. Sinon, vous risquez de passer à côté de votre public cible.

  • Essayez d’avoir une accroche extrêmement simple dans vos publications

Soyez un peu provocateur pour que les internautes s’arrêtent sur votre post. Essayez de raconter une histoire en mode « storytelling ». Mon conseil : ajoutez un visuel. Cela vous permet d’accrocher l’attention des utilisateurs lorsqu’ils déroulent leur fil d’actualité.

  • Optimisez votre profil

Vous arrivez au bout du tunnel lorsque vous avez interpellé quelqu’un grâce à vos contenus et qu’il va voir votre profil. Pour le convertir, vous donnez ensuite donner envie et inspirer confiance. Cela passe par un profil bien travaillé.

  • N’attendez pas d’être parfait

« Better done than perfect ! »  
Pour une bonne présence en ligne, on dit qu’il faut une ligne éditoriale, un bon personal branding, une charte graphique, un funnel avec des contenus tofu, mofu, bofu, etc… Mais si vous attendez d’avoir tout cela, vous ne ferez jamais rien.

Alors osez publier. C’est en faisant qu’on apprend. Vous avez forcément quelque chose à raconter par rapport à une cible qui est forcément présente sur LinkedIn. Donc n’hésitez pas, foncez !

Suivez Kévin Clément sur LinkedIn

Découvrez le profil Linkedin de Kévin, et surtout abonnez-vous à ses publications ! 😉 ⤵️

Si vous appréciez ce Podcast, partagez-le sur les réseaux sociaux !

formation gratuite animation gestion reseaux sociaux community management manager


Related Episodes

Comment booster la viralité de vos posts sur Linkedin