Employee Advocacy : 5 conseils pour transformer vos employés en ambassadeurs

Employee Advocacy : 5 conseils pour transformer vos employés en ambassadeurs

Quels sont les avantages de l’employee advocacy et comment mettre en place un programme de salariés ambassadeurs pour votre entreprise ou votre marque employeur.

Au sommaire de ce podcast

L’employee advocacy : un levier puissant pour votre marque

Lorsqu’une marque choisit d’utiliser le marketing d’influence pour développer sa notoriété ou faire connaitre ses produits, elle pense souvent à recruter des influenceurs qui ont une présence active sur Instagram, Youtube ou via un blog.

Et c’est une excellente stratégie. En communiquant à travers ces profils, elle peut atteindre des publics ciblés et une audience qu’elle ne touche pas naturellement.

Par exemple, il est difficile pour une banque traditionnelle de s’adresser à un public jeune. En passant par un influenceur, elle peut communiquer auprès d’une cible d’ordinaire plutôt sourde à ses messages de marque.

Mais les stars des réseaux sociaux ne sont pas les seuls relais à activer pour travailler en marketing d’influence.

Si vous êtes une entreprise, vous pouvez actionner un levier encore plus puissant pour promouvoir vos produits et services ou faire connaitre votre marque employeur : vos collaborateurs.

Les salariés de l’entreprise sont un public à ne pas négliger dans une stratégie d’influence !

Qu’est-ce qu’un salarié ambassadeur ?

Les collaborateurs sont un canal de relai d’informations à ne pas négliger dans une stratégie d’influence ! Car ce sont souvent les personnes les plus légitimes pour parler d’une marque.

En effet, ils connaissent très bien son histoire, ses valeurs, ses produits et services ou encore ses process. L’entreprise peut donc s’appuyer sur eux afin qu’ils relaient ses messages auprès de leur communauté.

Ce principe s’appelle l’Employee Advocacy. Avec cette méthode, les salariés se transforment en influenceurs ou ambassadeurs en se faisant l’écho de leur employeur sur leurs propres réseaux sociaux (Linkedin, Instagram, Facebook, Twitter…).

Comment faire une démarche d'employee advocacy en entreprise
Comment mettre en place une démarche d’employee advocacy en entreprise.

Quels sont les avantages de l’employee advocacy ?

Les internautes ne sont pas dupes. Ils savent que les placements de produits proposés par les influenceurs sont des partenariats rémunérés. Même si elles restent plus efficaces qu’une pub classique à la télé ou dans un magazine, ces campagnes sont toujours perçues comme de la publicité.

En revanche, lorsqu’un collaborateur met en avant son employeur, la démarche parait plus authentique.

Car lorsqu’il s’exprime sur Linkedin par exemple, un employé s’engage et joue son image à titre professionnel et personnel. S’il partage une communication de son employeur sur son profil, c’est donc qu’il adhère et cautionne ce message.

Ce post va donc apparaitre plus authentique pour le public qu’un produit recommandé par une personne payée pour le relayer. Il sera bien plus impactant. C’est particulièrement vrai notamment en ce qui concerne la marque employeur.

Pour aller plus loin : Comment transformer vos collaborateurs en influenceurs (Par Florent Hernandez, fondateur de Socially Up)

Comment mettre en place une stratégie d’employee advocacy ?

Vous êtes convaincu de l’intérêt de mettre en place une démarche d’Employee Advocacy au sein de votre entreprise ? 😀

Alors voici 5 conseils pour transformer vos collaborateurs en ambassadeurs !

1. Travailler sur la base du volontariat

N’imposez jamais à un de vos collaborateurs de relayer les messages de votre entreprise sur leur réseaux sociaux. Au-delà de l’aspect réglementaire, cela s’avèrerait totalement improductif.

Car si vous forcez vos employés à diffuser une information, ils la partageront, mais sans l’accompagner de commentaires personnalisés. Or, c’est dans ces commentaires que se trouve la valeur ajoutée de l’employee advocacy.

Et les mots employés par vos collaborateurs pour accompagner votre message sont des leviers puissants pour augmenter l’impact de vos messages de marque. Ce sont ces éléments de langage basés sur la sincérité qui vont rendre ce post authentique aux yeux des internautes.

Et c’est bien ce qui fait toute la différence entre une publicité et un message de marque authentique.

Les avantages de l'employee advocacy en entreprise
Les avantages de l’employee advocacy en entreprise

2. Choisir des collaborateurs appétents au digital

Vous n’êtes pas obligé de transformer l’ensemble de vos collaborateurs en influenceurs ou en ambassadeurs.

La méthode la plus efficace ? Composez une équipe plus réduite, en choisissant les profils les plus adaptés.

Pour cela, vous devez effectuer votre casting en intégrant au moins 1 de ces 3 critères :

  • Les « digital addicts »

Privilégiez les collaborateurs ayant la plus forte appétence pour le web. Les plus connectés sont en général les premiers volontaires pour utiliser les outils digitaux en interne.

Ils seront certainement heureux et valorisés d’être choisis pour incarner, de façon formelle ou informelle, la voix de l’entreprise en ligne.

On ne parle pas sur TikTok comme sur Linkedin. Et on n’échange pas sur Instagram comme sur Twitter.

  • Les « experts » des réseaux sociaux

En quelques années, les médias sociaux ont profondément transformé notre façon d’échanger.

Et chaque plateforme a aujourd’hui ses codes qui lui sont propres. Car on ne parle pas sur TikTok comme sur Linkedin. Et on n’échange pas sur Instagram comme sur Twitter.

Choisissez les collaborateurs qui maitrisent le mieux les réseaux sociaux. Vous serez sûr qu’ils emploient la bonne tonalité en fonction du canal (Linkedin, Twitter, Instagram, Facebook…).

Pour aller plus loin : "Le poids des mots, le choc des photos", ou comment bien communiquer sur les réseaux sociaux
  • Les « influenceurs »

Vos collaborateurs véritablement actifs sur les réseaux sociaux ont déjà développé une communauté en ligne. Vous allez donc pouvoir tirer profit de leurs audiences comme une caisse de résonance pour vos messages.

Mais sur quels critères se baser ? Faut-il rechercher l’audience la plus large possible afin de toucher le plus de monde ?

La taille n’est jamais l’aspect le plus important d’une communauté. Ce qui prime, c’est la pertinence avec votre cible et qu’elle soit en phase avec vos objectifs.

Il vaudra toujours mieux 100 followers en lien avec votre domaine sectoriel plutôt que 10.000 followers sans aucun rapport avec votre activité.

formation gratuite animation gestion reseaux sociaux community management manager

3. Soigner leurs profils sur les réseaux sociaux

Une fois que vous avez recruté votre « dream team », je vous recommande de les aider à travailler leurs profils sur les réseaux sociaux.

Un de vos salariés peut avoir un bon réseau sur Linkedin, qu’il a construit au fil de sa carrière. Pour autant, son profil peut manquer de professionnalisme (photo manquante ou mal cadrée, compétences et expériences non complétées…).

Pour avoir une équipe d’ambassadeurs qui renvoie une bonne image de votre entreprise, aidez-les à optimiser leur présentation. Vous aurez ainsi un rendu plus en phase avec le niveau de qualité rencontré sur ce réseau.

Dans l’idéal, il faudrait optimiser les profils des équipiers de votre team « employee advocacy » afin qu’ils soient homogènes (même type de photographie, même bannière en haut de page…).

C’est précisément ce que font les clubs sportifs : les photos de chaque joueur sont prises par un professionnel qui applique les mêmes traitements d’images. Et chacun s’affiche avec le maillot du club.

En effet, on imagine mal le PSG publier sur son site officiel une photo de sa star Lionel Messi qui ne serait pas aux couleurs du club !

Pour aller plus loin : L’incroyable impact sur les réseaux sociaux du transfert de Messi au PSG
L'employee advocacy, un booster pour la marque employeur
L’employee advocacy, un booster pour la marque employeur

4. Fournir des contenus à relayer

Ça y est, cette fois votre équipe est constituée et les profils de vos salariés sont optimisés. Vous êtes maintenant prêt à leur faire partager les informations liées à la vie de votre entreprise.

Pour leur faciliter la tâche et maitriser les messages relayés, je vous recommande de mettre à leur disposition une bibliothèque de contenus. Elle peut contenir des photos, des études, des livres blancs, des communiqués de presse…

Vos équipiers pourront ainsi reprendre des informations validées sans avoir à demander à chaque fois une autorisation pour publier une news.

5. Surveiller la e-réputation

Enfin, pour être sûr que les messages partagés soient de qualité et ne nuisent pas à votre e-réputation, il est important d’effectuer une veille sur les posts contenant le nom de votre entreprise.

Vous pouvez commencer par mettre en place une alerte Google sur le nom de votre marque.

La procédure et très simple et entièrement gratuite.

Comment créer une alerte Google

Il suffit de vous rendre sur ce lien Google Alerte et de suivre les étapes.

  • Vous renseignez le nom de votre marque dans le champ de recherche (par exemple « Danone »).
comment creer une alerte google
Comment créer une alerte Google (1/4)
  • Une fois le nom renseigné, Google affiche les contenus les plus récents où celui-ci a été cité dans les contenus qu’il a indexés.
comment creer une google alerte
Comment créer une alerte Google (2/4)
  • Il ne vous reste plus ensuite qu’à renseigner les critères pour affiner votre recherche.
Comment créer une alerte Google
Comment créer une alerte Google (3/4)
  • Et voilà, votre alerte est créée. Vous serez averti chaque fois que Google indexera un article mentionnant le nom que vous avez choisi.
tuto comment creer alerte google
Comment créer une alerte Google (4/3)

Attention toutefois. Par définition, Google Alerte ne signale que les contenus repris par son moteur de recherche. Les posts des réseaux sociaux sont très rarement indexés.

Pour une veille vraiment efficace, il est préférable d’utiliser un outil payant.

Visibrain par exemple est un service en ligne qui vous permet de surveiller les retombées web et médias sociaux autour de votre marque ou entreprise, ainsi que les sujets associés. Vous pouvez également faire une cartographie détaillée de vos influenceurs-clés.

Une fonctionnalité incontournable pour être parfaitement informé des échanges autour de votre nom de marque.

Capture d’écran du tableau de bord de l’outil de veille et e-réputation Visibrain

N’oubliez pas de dire Merci !

Dernier conseil, n’oubliez pas de remercier vos collaborateurs pour leurs partages et leur engagement.

Ce n’est parce qu’une stratégie de salariés ambassadeurs efficace est basée sur le volontariat qu’il ne faut pas être reconnaissant pour les efforts accomplis 😉

Une fois que vous avez suivi ces 5 étapes, vous avez une stratégie d’employee advocacy bien structurée qui vous permet de toucher un public ciblé avec une tonalité à la fois authentique et puissante.

✅ Si vous souhaitez que je vous accompagne dans votre démarche de salariés ambassadeurs (formation de vos collaborateurs à Linkedin, optimisation de leurs profils…), n’hésitez pas à me contacter.

Vous avez apprécié ce Podcast ?

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter de l’Empreinte digitale pour avoir accès à du contenu exclusif et être informé en priorité des nouveaux épisodes.

Vous pouvez également laisser une note ou un commentaire sur Apple Podcast, et le partager sur les réseaux sociaux 😉

Si vous avez des questions, c’est par ici !

Posez-moi toutes vos questions via le formulaire de Contact. Je serai ravi de vous répondre par email ou lors d’un prochain épisode 😉


Related Episodes

Leave A Reply

Employee Advocacy : 5 conseils pour transformer vos employés en ambassadeurs